News

L'actualité de notre écosystème

Le nouvel enjeu des données de vie réelle

Les données de vie réelle représentent aujourd’hui une nouvelle manne qui intéresse l’ensemble des acteurs de santé et que le régulateur place en priorité désormais. La crise sanitaire a boosté l’usage de la télémédecine et par conséquent le recueil de ces données “en vraie vie”. Mais à quoi servent elles ? : optimiser la recherche, améliorer le parcours de soins, mieux cibler les traitements efficaces (médicalement et économiquement)... elles reflètent donc, a priori, la pratique courante. Si elles sont à distinguer des données cliniques permettant d’obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) les autorités réglementaires comptent de plus en plus de demandes de données de vie réelle, post-AMM donc. Il existe différents producteurs de ces données spécifiques : les laboratoires pharmaceutiques, les CRO, les médecins et les patients (via entre autres les objets connectés). Les industriels cherchent à initier des études spécifiques mais la collecte est une épine dans le pied car les professionnels de ville ne disposent du temps et de la motivation pour agir. L’enjeu réside donc dans l’élaboration d’un modèle économique à définir autour de la donnée de vie réelle et le levier de mobilisation des porfessionnels (volontaire ou contraint) Face aux attentes des usagers de soins , la démarche d’évaluation est plus que jamais à l’ordre du jour ,elle devrait bousculer les pratiques ; favoriser l’émergence de nouveaux acteurs pour le bénéfice de tous et permettre des impacts médico-économique positifs.
Découvrez le dossier complet dans Mindhealth avril 2022